Buffalo MK IV Kotem

LVT Buffalo amphibian Mark IV - Construction : 1944 - 16,5 tonnes - L : 7.95 m - Lar : 3,25 m - H : 2,49 m - Vitesse 32 km/u sur route, 12 km/u dans l'eau (2006-03-19).

Le Buffalo MK IV de Kotem (Maasmechelen) est de retour à sa place d’origine depuis le 2007-11-09. La presse l’avait déjà annoncé que ceci serait fait pour le 11 novembre, l’anniversaire de l’armistice (1 ère Guerre Mondiale).  Nous avons suivis de près l’évolution, mais la dernière semaine avec une plus grande intensité. Presque tous les jours nous nous rendirent aux ateliers de l’ASBL Maatwerk, qui a effectué la restauration avec les plus grands soins. Ce Buffalo dont il n’en reste plus beaucoup est l’icône de Maasmechelen lorsqu’on parle du notre patrimoine militaire. Par l’excellente coordination entre l’armée Belge (ABL) et la commune de Maasmechelen toute l’opération c’est bien déroulé, et le Buffalo put être replacé sur son support dans les délais prévus. Nous suivirent l’ABL pendant toute l’opération, depuis la prise en charge aux ateliers de Maatwerk, le transport par route jusqu’au support et le replacement final. Vous pourrez admirer les présentations dia qui est le compte rendu de toute l’opération. Du fait que Ann (PR) de notre site n’habite qu’a quelques minutes de ce monument, nous avons décidé de prendre le Buffalo comme Logo de notre site

Les deux photos, celles du haut et celle ci-dessous vous montre l’état avant la restauration, par après vous pourrez retrouver celle d’après l’opération.

Découvert par le club de plongée Jaws le 5 juin 1977. Renflouement : Firma Bemong en Firma Driessen - Première restauration: Chantier naval St - Barbara, Maasmechelen. (2006-03-19).

Nous remercions tous le monde qui a rendu possible que nous puissions suivre le déroulement de toute cette opération, la commune de Maasmechelen et l’armée Belge, en particulier le bataillon Génie de Burcht et le bataillon logistique de Zutendaal, Major Patrick Janssen nous informa pour les dernières consignes concernant le transport du Buffalo. La police de Maasmechelen était présente lors du transport. Aussi voudrions-nous remercier le personnel de l’ASBL Maatwerk ou nous avons été très bien accueilli et qui nous ont laissé prendre les photos. Nous devons certainement pas oublier l’amicale du Buffalo et le Sergent-Major Warson qui nous a donné le commentaire détaillé pendant l’opération.

Team de l'ASBL Maatwerk qui a prit en charge la restauration et qui peu être fier du résultat.

Deuxième restauration : ASBL Maatwerk - Maasmechelen - Deuxième renflouage : Bat. Logistique Zutendaal (ABL) en 11 Bat. Génie de Burcht (2007-11-09).

Prés du socle une pancarte informative a été placée sur laquelle nous pouvons lire en bref l’histoire du Buffalo. Nous avons repris et traduit le texte pour vous.
Captivant est le récit de la redécouverte de l’amphibie en 1977, 32 ans après le drame. De part les excellentes directive de madame Jeanne Geens, les adeptes du club de plongée Jaws on retrouvé l’amphibie sur le lieu ou il était coulé. Du fait qu’il était dérivé vers le côté territorial des Pays-Bas, le LVT fut discrètement et hâtivement tiré sur notre territoire, par après il fut renfloué et restauré. Le samedi 3 septembre 1977 le village de Kotem organisa une fête pour le Buffalo qui prit place sur son socle aux abords de l’autoroute E314. Le seul rescapé connu de la période, John Shearer, était présent et visita les personnes qui l’avaient si bien hébergé pendant la guerre.

Après la restauration du Buffalo, Kotem organisa les « fêtes du char ». Le week-end du 3 et 4 septembre 1977, le village fut projeté  dans l’ambiance des jours de la Libération. Lors des festivités le membre d’équipage John Shearer fut présent ainsi que John Harding le frère de Philip.
Exactement 30 ans après, le 4 septembre 2007, l’amphibie fut retiré de son socle par l’ABL pour être envoyé vers sa seconde restauration. Lors de ce second renflouage le fils de John Shearer, Alastair Shearer fut présent. Le 11 novembre 2007, lors de la commémoration de l’armistice de la Première Guerre Mondiale le chars fut a nouveau inauguré.

L'ancienne plaque sur le Buffalo qui a été remplacé par un tableau informatif (2006-03-19).


John Shearer décrit dans une lettre son séjour à Kotem et le drame avec le Buffalo

« Je me souviens que l’on arriva à Kotem en janvier 1945 après la percée dans les Ardennes. Notre but principal était de tous apprendre à propos du Buffalo et de s’entraîner pour la prochaine traversée du Rhin. Nous étions logé chez les parents de Mathieu et Josee Janssen ou nous dormions au sol dans la cuisine. La Meuse était sortie de son lit et nous devions employer une petite barque pour arriver à l’école où étaient servis nos repas. Le programme d’entraînement était top secret et très strict. Cela dura plusieurs heures avant que nous puissions faire passer le Buffalo d’une rive à l’autre, cela nous coûta du temps parce que le Buffalo était totalement nouveau pour nous. Un exercice de nuit résulta en un fait tragique, il impliqua la mort de mon meilleur ami Phil Harding et de notre chauffeur Jimmy Clark.
Lorsque nous essayâmes d’accoster sur la rive, le moteur refusa service et nous furent repoussé dans le fleuve gonfler, j’entendis un bruit déchirant, probablement nous heurtâmes un objet sous l’eau qui déchira la base de notre engin. L’eau s’engouffra vers l’intérieur. Le Buffalo flotta encore quelques instants mais finalement coula. Deux d’entre nous parvinrent à sortir du Buffalo, les deux autres, pas de nouvelles, jusqu’à un peu plus tard le corps de Phil Harding fut retrouvé. Du Welshman Jimmy Clark nous n’entendîmes plus rien. Les habitants du village étaient très amicaux et à part le drame survenu, nous passions du beau temps à Kotem. »

Cette histoire à un petit coin mystérieux. Le Buffalo comptait un équipage de quatre personnes. Dans ce cas ci Stanley Clark, le chauffeur, John Shearer le radio, Philip Harding, le co-pilote et le fusilleur, un certain Jimmy. Il fut surnommé Hocus-Pocus par le fait qu’il était un illusionniste avec les cartes de jeux. Tout à fait compréhensible que l’équipage ne connaissait pas tout les noms de famille parce que l’unité était un amalgame de nouvelles recrutes et de vétérans ayant combattus avec Montgomery en Afrique. Lors du drame, John Shearer et Stanley Clark parvinrent à s’échapper de la Meuse. Quelques semaines plus tard le corps de Philip Harding fut retrouvé et celui-ci fut enterré dans un cimetière à Hasselt (Kruisveldkerkhof). Son nom fut gravé dans un monument à Croesbeek (Pay-Bas). Et Jimmy Hocus-Pocus ?? « God only knows » diraient les Anglais.

Texte de panneau informatif : Erik Kortleven (Echevin du tourisme de Maasmechelen).

Remit sur place 2007-11-09 -- 11.30 uur -- Le résultat final vaut la peine.

Un Grand merci a tous le monde.

 

© http://www.wereldoorlog.be